qualités-leadership

12+ Qualités de leadership : Une liste de compétences pour faire un bon leader

Qu’il s’agisse de gérer sa propre entreprise ou de diriger des équipes dans un bureau, les meilleurs leaders ont besoin d’un solide ensemble de qualités de leadership pour interagir positivement avec leurs employés, les membres de leur équipe et leurs clients.

Les théories comportementales suggèrent que les compétences de leadership ne sont pas innées et peuvent être enseignées – les gens peuvent obtenir de bonnes qualités de leadership en enseignant et en apprenant ces compétences au fil du temps.

Les qualités les plus importantes d’un bon leader sont l’intégrité, la responsabilité, l’empathie, l’humilité, la résilience, la vision, l’influence et la positivité.

« Le management consiste à persuader les gens de faire des choses qu’ils ne veulent pas faire, alors que le leadership consiste à inspirer les gens à faire des choses qu’ils n’auraient jamais pensé pouvoir faire. » — Steve Jobs

Cet article sur les qualités de leadership couvre les principales qualités et compétences qui font un grand leader.

Commençons.


Quelles sont les qualités de leadership qui font un grand leader ?

Quelle que soit la définition que vous donnez au mot « leadership », vous ne pouvez nier que certaines personnes peuvent avoir un impact considérable sur la vie des autres grâce à leur expérience et à leurs connaissances.

Bien que nous vivions tous à des moments différents du voyage de la vie, nous nous tournons vers les leaders pour être guidés et conseillés.

Si certains leaders semblent être nés naturellement, les compétences en matière de leadership s’apprennent. Cela n’a pas d’importance si vous n’avez jamais dirigé auparavant.

Il existe certaines caractéristiques, traits et compétences de leadership qui, en fin de compte, forment les leaders les plus efficaces.

Apprenez-les et vous pourrez changer la vie des autres.

Voici les qualités et compétences de leadership les plus importantes à rechercher chez un grand leader.

  1. Communication efficace.
  2. L’intégrité.
  3. Responsabilité.
  4. Empathie.
  5. Humilité.
  6. Résilience.
  7. Vision.
  8. Influence.
  9. Positivité.
  10. Délégation.
  11. Confiance en soi.
  12. Ouverture d’esprit

1. La communication efficace.

Si vous occupez un poste ou un rôle de direction, de bonnes compétences en communication sont l’un des attributs de leadership absolument essentiels. L’utilisation du langage pour la communication individuelle est vraiment tout ce que nous avons en tant qu’êtres humains.

Oui, il y a des indices non verbaux, mais être capable de s’exprimer ouvertement et de faire preuve d’empathie envers les autres est le fondement d’un leadership efficace.

Et quel est l’élément le plus important de la communication ?

L’écoute active.

Les leaders forts écoutent et prêtent attention à tous leurs adeptes, à leurs employés et à chaque personne qu’ils dirigent. Les bons leaders, et même les grands leaders, ne sont pas nés ; ils sont faits.

Tout comme l’empathie, le seul moyen d’inciter les gens à vous suivre est de les faire se sentir écoutés.

L’une de mes citations préférées de Dale Carnegie dans « How to Win Friend and Influence People » est la suivante : « Parlez à quelqu’un de lui-même et il vous écoutera pendant des heures. »

C’est 100% vrai. Plus vous établissez un contact visuel réel et montrez un intérêt sincère pour la vie des autres, plus les gens seront attirés magnétiquement vers vous et parleront avec passion de leur vie. Ils seront inspirés, se sentiront écoutés et commenceront à vous connaître, à vous apprécier et à vous faire confiance.

À l’inverse, si vous ne montrez aucun intérêt, si vous n’établissez pas de contact visuel et si vous faites semblant de ne pas vous soucier des histoires personnelles que les autres racontent, ils se tairont automatiquement, cesseront de partager autant et se sentiront gênés par leurs propres intérêts.

La communication est l’une des qualités les plus importantes d’un bon leader. Vous devez être un bon communicateur si vous voulez que vos subordonnés vous fassent pleinement confiance.


2. L’intégrité.

C.S. Lewis a dit :

« L’intégrité, c’est faire ce qui est juste, même quand personne ne regarde. »

Sans intégrité, aucun succès réel n’est possible. Vous ne pouvez pas attendre de vos disciples qu’ils soient honnêtes si vous manquez vous-même d’intégrité. Les grands leaders honnêtes réussissent lorsqu’ils tiennent leur parole, vivent selon leurs valeurs fondamentales, montrent l’exemple et vont jusqu’au bout.

L’intégrité est la pierre angulaire de toutes les autres qualités de leadership.

Il y a de nombreuses choses à rechercher chez les personnes intègres, notamment :

  • S’excuser pour les erreurs
  • Mettre en valeur le meilleur travail de leurs employés et minimiser leurs propres contributions.
  • Accorder le bénéfice du doute lorsque les circonstances ne sont pas claires.
  • Être reconnaissant du temps des gens

3. La responsabilité.

En ce qui concerne la responsabilité, les grands leaders doivent suivre les conseils d’Arnold Glasow, qui a dit ,

« Un bon leader accepte un peu plus que sa part de blâme et un peu moins que sa part de mérite ».

Les leaders forts et bons sont responsables des résultats de l’équipe, bons ou mauvais.

Ils se tiennent et tiennent leurs employés responsables de leurs actions, ce qui crée un sentiment de responsabilité au sein de l’équipe.

Ils attribuent le mérite à qui de droit et assument les reproches lorsque cela est nécessaire. Rendre des comptes et donner l’exemple est l’un des moyens les plus rapides de devenir un bon leader en instaurant la confiance avec son équipe.

Être responsable des actions et des comportements de ceux qui vous entourent est essentiel pour développer des compétences de leadership et des qualités de leadership essentielles comme la responsabilité.


4. L’empathie.

Les vrais grands leaders ont suffisamment d’ouverture d’esprit pour comprendre les motivations, les espoirs, les rêves et les problèmes de leurs subordonnés afin de pouvoir établir un lien personnel profond avec eux.

L’empathie, c’est la compréhension.

L’empathie est l’une des qualités fondamentales du leadership.

L’empathie, ce n’est pas seulement être une personne sympathique.

C’est un état d’esprit qui permet aux dirigeants de :

  • Faire de meilleures prédictions
  • Améliorer les stratégies de travail en équipe
  • Inspirer la loyauté au sein de leurs équipes
  • Améliorer leurs tactiques de négociation
  • Augmenter la créativité

Comprendre le point de vue des gens permet de créer un environnement plus humain, où les membres de l’équipe sont plus productifs et où les dirigeants s’épanouissent.

Cultiver la qualité de leadership qu’est l’intelligence émotionnelle est l’un des grands attributs de leadership que vous pouvez posséder.

Très peu de leaders comprennent la différence entre être « gentil » et avoir une intelligence émotionnelle.

Seul un leader efficace comprend comment l’empathie avec les personnes qu’il dirige peut donner du pouvoir.

Par exemple, si un employé a systématiquement 15 minutes de retard, les bons leaders ne lui imputeront pas tout de suite la faute et les meilleurs leaders résoudront les questions du pourquoi. Pourquoi sont-ils en retard ?

Il s’agit peut-être d’un problème personnel à la maison, d’un problème de santé ou d’un problème de voiture. Les vrais leaders font preuve d’empathie envers leurs équipes et comprennent profondément leurs motivations.

Après tout, qu’y a-t-il de plus important pour la communication humaine que de comprendre les autres ?


5. L’humilité.

Lorsqu’il s’agit de développer des qualités de leadership, il peut être tentant de s’enticher d’un nouveau titre ou d’un nouveau statut au lieu de faire le travail réel pour devenir un bon leader avec humilité.

Cependant, les grands styles de leadership se concentrent sur la résolution des problèmes et la dynamique d’équipe bien plus que sur l’auto-promotion. Un bon leader ne sera jamais efficace s’il est plus préoccupé par lui-même que par le bien-être de son équipe. Comme le disait Thomas Merton,

« L’orgueil nous rend artificiels et l’humilité nous rend réels. »

En étant humble et vulnérable avec les membres de son équipe, un leader sera beaucoup plus attachant et efficace.


6. La résilience.

Le véritable cran d’un bon leader n’est pas sa performance pendant les périodes fastes, mais la façon dont il retrousse ses manches et produit lorsque les temps sont difficiles.

Les grands leaders à l’attitude positive donnent l’exemple et rallient leur équipe, quelles que soient les circonstances. C’est cette positivité inhérente qui permet de réagir aux situations difficiles de manière calme et posée et de se concentrer sur les solutions plutôt que sur les problèmes.

La résilience est l’une des qualités essentielles du leadership qui s’acquiert par l’expérience.


7. La vision.

Jack Welch, l’un des grands chefs d’entreprise de notre époque, a déclaré : « Les bons chefs d’entreprise créent une vision, l’expriment clairement, se l’approprient avec passion et la mènent sans relâche à son terme. »

De plus, John C. Maxwell a déclaré que « les gens adhèrent au leader avant d’adhérer à la vision ».

La vision d’une entreprise ne va pas plus loin que l’influence du dirigeant sur les autres. Les bons leaders définissent clairement l’orientation de l’organisation et font preuve d’une grande capacité de décision. La prise de décision est la clé de l’émergence de nouvelles idées, en veillant à ce que les membres de l’équipe connaissent le résultat final et comprennent les objectifs et la mission qui leur sont présentés.

Les vrais leaders inspirent la loyauté, l’enthousiasme et l’engagement, aident à rappeler à chacun la vue d’ensemble et incitent les gens à se surpasser.

La vision est l’une des qualités de leadership que les gens supposent être innées.

C’est loin d’être le cas.

Tous les grands leaders ont dû développer les attributs de leadership que sont la vision et la prévoyance, ils n’en ont pas hérité. Ils se sont perfectionnés pour devenir un visionnaire de classe mondiale pour leur organisation et les personnes qu’ils dirigent.

Partager cette vision et inciter les autres à agir est un trait secret des leaders qui réussissent.


8. Influence.

Certains leaders pensent que lorsqu’ils atteignent un certain niveau de leadership, les qualités de leadership dont nous avons parlé leur sont dues. Ce n’est pas le cas.

Le leadership et l’influence ne sont pas interchangeables et le respect mutuel doit être gagné, pas donné.

Voici quelques mesures que les dirigeants peuvent prendre pour accroître leur influence :

  • Énoncer clairement ce qu’ils veulent
  • Établir un lien émotionnel avec les gens
  • Faire en sorte que les autres se sentent importants
  • Être vulnérable et charismatique
  • Travailler à des objectifs communs
  • Demandez des suggestions et des commentaires
  • Construisez des relations réelles et durables
  • Agissez de manière professionnelle sur les sites de médias sociaux comme Facebook et LinkedIn.
  • Avoir une conscience de soi

9. La positivité.

Les leaders inspirent leur équipe non pas en fonction de leurs propres objectifs ou résultats, mais en fonction de leur comportement, de leur vision de la vie et de leur attitude dans une situation donnée.

On dit souvent que les employés et les subordonnés directs reflètent le comportement de leurs managers – et les bons leaders doivent montrer l’exemple à tout moment tout en reflétant la façon dont ils veulent que leur équipe agisse.

Cela passe par la positivité. Même les lieux de travail les plus calmes peuvent parfois être stressants. Il est plus important que les dirigeants réagissent à ce stress de manière positive plutôt que de s’énerver et de rejeter la faute sur les autres.

La positivité n’est pas une de ces qualités de leadership qui doit être négligée et considérée comme sans importance. Être positif dans des situations stressantes ou malheureuses est un signe de force. C’est le signe que, même si les choses ne se passent pas comme prévu, vous pouvez garder la tête droite et diriger vos collaborateurs.


10. Délégation.

Une transition difficile pour de nombreux dirigeants consiste à passer de l’action à la direction.

Beaucoup de nouveaux leaders sont habitués à faire tout le travail eux-mêmes et ont du mal à laisser les autres assumer des responsabilités par eux-mêmes. Les grands leaders doivent élever leur équipe – ils doivent être plus essentiels et moins impliqués.

Pour cela, les leaders doivent orienter les pensées et les idées des autres vers un objectif commun. Ils donnent à leur équipe tout ce dont elle a besoin pour réussir et s’écartent de leur chemin, sans la diriger, mais en fixant des attentes claires et en expliquant où se trouve la ligne d’arrivée.

Ils n’ont pas peur des succès de leurs subordonnés et ne se sentent pas menacés par eux. L’une des plus importantes qualités d’un bon leader est de déléguer des tâches et d’élever son équipe. Grâce à cette délégation et cette élévation, les équipes brillent, car elles sont en mesure de contribuer de la manière la plus significative.


11. Confiance.

Pour être un leader efficace, vous devez retrousser vos manches et prendre les choses en main. Cela implique d’être suffisamment confiant pour diriger, en sachant que vos plans et votre vision sont non seulement viables pour l’équipe, mais aussi la meilleure décision possible.

Avoir confiance en toute situation est l’une des qualités de leader que vous devez développer. Les vrais grands leaders sont capables d’être confiants dans n’importe quelle situation, même s’ils ressentent de la peur ou de l’inconfort.

Si vous manquez de confiance en vous dans un rôle de leader, les gens le remarqueront rapidement. On dit de la confiance en soi « Make it ’til you make it », et c’est 100% vrai. Plus vous croyez en vous, plus vous serez en mesure de gérer une situation stressante.

Les vrais leaders sont ceux qui ne se contentent pas de parler des problèmes, mais proposent sans crainte leurs propres solutions.


12. Ouverture d’esprit.

L’ouverture d’esprit est une qualité très importante dans le leadership.

Il faut être capable d’écouter et de comprendre le point de vue de l’autre personne, même si l’on n’est pas d’accord ou si l’on ne croit pas ce qu’elle dit.

Cela vous aidera à en apprendre davantage sur ceux que vous dirigez et à mieux travailler avec eux.

Si votre organisation comporte des équipes interfonctionnelles, l’ouverture d’esprit est la clé du succès.

Soyez prêt à accepter de nouvelles idées et de nouveaux concepts plutôt que de les rejeter immédiatement.

Cela signifie que vous devez :

  • Sachez quand adapter votre processus de décision et soyez prêt à le changer. Les personnes qui proposent de nouvelles idées ont besoin de quelqu’un qui les écoute et les aide à réfléchir, au lieu de simplement rejeter ce qu’elles disent sans prendre le temps de le comprendre pleinement.
  • Comprendre la complexité des problèmes et la façon dont différentes personnes peuvent les interpréter.
  • Soyez capable de voir toutes les facettes d’une question avant de prendre une décision et communiquez soigneusement les raisons de vos décisions sans paraître fermé d’esprit ou inflexible.
  • Ne rejetez pas les idées des autres trop rapidement ; écoutez d’abord toutes les opinions avant de prendre vos décisions finales sur un sujet donné.
  • Soyez prêt à respecter les différentes opinions et façons de penser, même si vous n’êtes pas d’accord avec elles.

L’ouverture d’esprit va de pair avec le fait d’être un grand leader. Vous devez savoir écouter et prendre le temps d’examiner les pensées et les opinions des autres sans les rejeter d’emblée.

FAQ sur le leadership.


Quelle est la meilleure définition du leadership ?

La meilleure définition du leadership est l’acte de motiver d’autres personnes vers un objectif commun. Les personnes qui ont des compétences en matière de leadership font preuve d’une forte personnalité et de compétences interpersonnelles pour mener les autres dans leur direction.


Pourquoi le leadership est-il une compétence importante ?

Les leaders inspirent les autres à suivre un certain chemin dans la vie. Ces traits et compétences de leadership sont importants car la nature humaine exige que certaines personnes prennent les choses en main et aident les autres. Sans leaders, il est très difficile de gérer de grands groupes de personnes, de fixer des objectifs unifiés et de progresser.


Que doit faire un leader ?

Les leaders aident leur équipe et leur organisation à progresser et à agir de la bonne manière. Les bons leaders doivent élaborer une vision, fixer des objectifs et des orientations clairs, et tracer une voie dynamique pour leur équipe ou leur groupe.


Qu’est-ce qui fait un bon manager ?

Alors qu’un leader n’est qu’une figure de proue, un manager doit faire preuve des bonnes compétences de leadership pour motiver son équipe à travailler plus dur et à réaliser les projets plus rapidement. Un bon manager doit faire preuve d’empathie, adopter le comportement qu’il attend de son équipe, assumer la responsabilité de ses actes, déléguer efficacement et féliciter ses collaborateurs si nécessaire.

La qualité la plus importante est de comprendre réellement chaque membre de l’équipe à un niveau personnel afin qu’il comprenne les motivations qui dictent son éthique de travail.


Qu’est-ce qu’un leader ne doit pas faire ?

Les dirigeants doivent agir d’une certaine manière et il existe des qualités négatives qu’ils ne doivent jamais manifester. En voici quelques-unes :

  1. Ne pas fixer des objectifs clairs pour leurs équipes.
  2. Insulter ou dégrader les gens.
  3. Donner trop facilement des éloges.
  4. Agir de manière inappropriée ou avoir un comportement que vous n’attendez pas des membres de l’équipe. 5.
  5. Ne pas tenir des réunions régulières avec leurs subordonnés.
  6. Ne pas prendre de mesures décisives.
  7. Agissent comme des durs ou manquent d’empathie.

Résumé des compétences et des qualités de leadership.

Si la motivation et l’inspiration peuvent faire des leaders de bons gestionnaires de personnes, c’est l’action qui, en fin de compte, suscite le respect et la confiance nécessaires pour être efficace. J’espère que vous avez apprécié cette liste de compétences, de traits et de caractéristiques de leadership qui ont contribué à définir un leadership fort.

Vous pouvez également lire mes réflexions sur la nature humaine pour un coup de pouce au développement personnel.

Y avait-il des qualités de leadership qui ne figuraient pas sur cette liste ? Faites-le moi savoir dans les commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sommaire

Peii henry
Peii henry

Un ancien militaire de la marine nationale, désormais libre financièrement. Investisseur immobiliers et marchés boursiers , Peii Henry exerce en tant que coach & formateur SEO tout en travaillant sur ses sites e-commerce.

Transparence : Certains des liens figurant dans cet article peuvent être des liens d’affiliation, qui peuvent me procurer une rémunération sans frais pour vous si vous décidez d’acheter un plan payant. Ce sont des produits que j’ai personnellement utilisés et que je soutiens. Ce site n’est pas destiné à fournir des conseils financiers et est uniquement destiné au divertissement. Vous pouvez lire notre déclaration d’affiliation dans notre politique de confidentialité.